Ben Zabo
(Mali)

Djembe
Biographie
Ben Zabo est né dans la ville de Tominian, situé à l'est de Ségou, dans la région communément appelée le Bwatun, le pays du peuple Bo. Dans sa culture Bwa, il n'est pas évident de faire de la musique quand on est né dans une famille noble. Mais Arouna Moussa Coulibaly, le vrai nom de Ben Zabo, est si passionné de la musique que, malgré l'opposition de sa famille et son entourage, il fait ses premiers pas en musique à l'âge de 14 ans, avec François Koïta, le chef d'orchestre du Bwa Band, l'orchestre de la ville de Tominian. Il reste avec le groupe jusqu'en 1999, l'année où il s'installe dans la capitale Bamako pour poursuivre ses études en pharmacie.

En 2000, il rejoint le groupe Kumba dirigé par Binke Traoré, et il participe dans leurs tournées pendant une période de deux ans. Puis, Ben Zabo commence à former son propre groupe avec des amis qui sont principalement originaire du Cercle de Tominian. Il prépare un premier album en 2008, mais son projet n'aboutit pas. Par contre, Ben Zabo s'inscrit au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia de Bamako, où il se spécialise dans le domaine de technique de son, pour épauler ses talents de chanteur et de guitariste. Cela lui permet de devenir assistant ingénieur de son au Studio Bogolan en 2007. C'est dans ce studio devenu fameux qu'il rencontre Peter Weber du label Glitterhouse Records, qui est d'accord pour enregistrer son premier album international.

En 2012, son premier album est lancé sur le marché international et les critiques sont encourageants. Sa musique très ambiante et dansante est un changement net de la musique malienne souvent plus douce et acoustique, surtout depuis les dernières 20 années. Ben Zabo, quant à lui, avoue qu'il a " trop " écouté l'Afro-beat. De toutes les façons, il va sans dire que Ben a été inspiré par les classiques tels que Moussa Doumbia, Sorry Bamba, le Super Djata Band ou le Super Biton de Segou. Ces derniers ont même utilisé de l'idiome musicale Bwa dans certains morceaux, puisque les Bwa vivent dans la région de Ségou. Mais, Ben Zabo est le premier artiste de descendance Bo à avoir enregistré un album solo. Chanté en Bomu, les chansons portent sur l'unité et la cohésion sociale, mais aussi sur la tolérance et l'identité culturelle Bwa. Quelques chansons de son premier album ont inspiré Mark Ernestus de créer des remixes.


Ben Zabo
      Ben Zabo  
• Musiciens dans l'album éponyme de Ben Zabo :
Ben Zabo chant lead, guitare
Siméon Diarra basse
Soboua Dieudonné Koïta guitare lead
Jean Diarra batterie
Kassim Keita percussions, balafon
Yodé Nepehi Richard saxophone
Virginie Dembelé chant
Patricia Koïta chant
Invités :
Blaz Celarec percussions
Chris Eckman claviers


Né : sous le nom de Arouna Moussa Coulibaly, le 24 janvier 1979, à Tominian (région de Ségou)
Style : Afro-beat / Afro-rock




Discographie
Titre  Année   Maison de disques   Remarques 
Démocratie 2013 Glitterbeat Records EP numérique
Mark Ernestus Meets Ben Zabo 2013 Glitterbeat Records GBEP 002 EP vinyl 12'' (limité à 500 tirages)
Ben Zabo 2012 Glitterhouse Records GRCD/LP 763 CD (aussi disponible en LP avec CD)

Sources
label.glitterhouse.com [consulté le 07/07/2014]
Article: Ben Zabo la nouvelle voix du Bwatun, dans: Bamako Hebdo, 16/03/2012 [consulté le 08/07/2014 sur www.maliweb.net]

Page ajoutée en juillet 2014
Valid CSS!